Aller au menu

A vélo avec Jazzèbre

Déjà les années précédentes le zèbre avait pris son vélo !


# JAZZEBRE

Comme chaque année, le festival Jazzebre nous associe à "l'échappée du Zèbre" le Dimanche 7 octobre.

Cette balade suivie d'un concert rejoindra cette année le Jardin des Plantes de Saint-Cyprien. Au programme : Balade vélo, pique-nique tiré du sac, vin et café offerts par le Zèbre, et Concert de "la Face cachée des sous-bois", un very groovie afro jazz funk trio.

Départ 10h00 au pied du Castillet, retour vers 18h00. Tous les détails sur

http://www.jazzebre.com/ [suivre : Le Festival - 07 octobre - Fiche Détaillée] http://veloentet.free.fr/spip.php?breve68


V
eloentêt a même demandé à la préfecture la fermeture à la circulation automobile du petit chemin du camin del Pous (voir ci-dessous).

M. le préfet,


 Nous vous iinformons que de nombreux cyclistes (entre 50 et 100) se rendront le dimanche 7 octobre de Perpignan à St-Cyprien en suivant cet itinéraire : cet itinéraire n'emprunte que des chaussées sur lesquelles les vélos circulent de plein droit ; ce n'est pas une épreuve sportive ni une manifestation ; chaque cycliste se déplacera sous sa responsabilité, en respectant les règles du code de la route, et sur sa propre bicyclette. Les cyclistes quitteront Perpignan vers 10h00, et emprunterontau retour le même itinéraire, quittant st-Cyprien vers 16h00. L'itinéraire choisi emprunte dans la mesure du possible des voies à faible trafic. Mais vous pourriez cependant juger utile de couper la circulation automobile, par exemple, sur le Cami del Pou de les Colobres entre Perpignan et Saleilles entre 10h15 et 11h15, puis entre 17h00 et 18h30. Cela peut-être utile pour faciliter une circulation agréable des bicyclettes, et cela serait aisé puisque plusieurs itinéraires équivalents existent pour les automobiles : - par la RD-914 et la RD-62 - par Cabestany et la RD-22. Nous espérons par notre démarche contribuer à la sécurité des tous les usagers partageant la route.

Veuillez recevoir, M. Le préfet, l'assurance de notre considération