Aller au menu

Courrier envoyé au conseil general pour essayer de developper l'offre de vélos au niveau des collèges

 

LOCOVELO
locovelo@orange.fr

Perpignan, le 12 11 2007


Monsieur le Président,

Notre Association milite pour le développement de l'offre de location de vélo à destination de la population des Pyrénées Orientales. Notre action s'attache également à encourager tout type de déplacements respectueux de l'environnement et s'inscrit donc dans une démarche intermodale.

Le 08 juin 2007, après une rencontre avec M. Jean Louis Alvarez en charge des Transports, nous vous avons adressé un courrier informant de notre volonté d'accompagner toute initiative volontariste en matière de déplacement à vélo.

Nous proposions notamment la création de «  stations vélos » à la gare SNCF, en Centre Ville de Perpignan et à l'Université. Ces points vélos au service du public présenteraient l'avantage d'offrir une offre de location longue et courte durée, du gardiennage, de la réparation et du conseil.


Dans votre réponse vous déclariez que votre Assemblée était disposée à participer en partenariat avec l'Agglomération de Perpignan ou la Ville, à toute initiative favorable au développement de la pratique du vélo urbain.


Nos contacts avec les responsables de la Ville de Perpignan semblent indiquer que cette dernière va se lancer dans une opération de ce type. Nous sommes disposés à participer à l'émergence d'un tel projet en indiquant toutefois que notre priorité s'adressait au montage d'un système original « à la catalane ». Ce dernier favorisant la présence humaine, le service à la personne et une desserte la plus large possible, notamment au delà du Centre Ville. Ceci, étant une contre proposition au modèle très à la mode proposé par les grandes Sociétés d'Affichage.


Toutefois, nous sommes satisfaits de constater que les pratiques en matière de déplacements propres progressent. Ainsi, sans vouloir interférer dans votre volonté d'impliquer le Conseil Général dans les programmes de son choix en matière de transports, nous souhaitons également oeuvrer aux côtés de votre institution.

A cet effet, nous avons l'honneur de vous proposer dans l'un de vos domaine de compétence, celui des collèges, un projet destiné à valoriser, encourager l'accès aux Etablissements scolaires à vélo pour les élèves, leurs professeurs et personnels.


Vous trouverez ci joint le dossier détaillant notre proposition. Cette opération pilote et exemplaire que nous souhaitons mener en partenariat avec vos services, serait un signal fort auprès des jeunes et de leurs parents, de la volonté de votre institution de positionner le Département des Pyrénées Orientales en site modèle en matière de déplacements à vélo dans les collèges.

Nous restons bien entendu à votre disposition afin de préciser éventuellement les conditions de mise en oeuvre de cette opération.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de nos sentiments respectueux.


Préambule :

Locovelo est une association loi 1901 qui a été créée afin d'encourager l'usage du vélo dans les déplacements quotidiens et promouvoir un système de location de cycles à l'usage de l'ensemble de la population. Locovelo encourage actuellement la municipalité, voire l'Agglomération de Perpignan à mettre en place des points de location, des stations vélos avec accueil humanisé et services au public.Notre Association souhaiterait également mener en partenariat avec le Conseil Général des Pyrénées Orientales, une opération pilote d'utilisation du vélo dans les collèges.Cette action pourrait rapidement être mise en place, dans 1 ou 2 collèges pour débuter.Elle consisterait à :Favoriser le déplacement des collégiens à vélo entre leur domicile et leur lieu d'étude.Cette opération serait accompagnée de sessions d'initiation, de sensibilisation, de prêt de vélos, de mise en place de journées d'accompagnement en groupe au collège (vélos bus), de prévention - sécurité routière, d'apprentissage de la réparation.

Présentation du Projet « Le Vélo au Collège dans les Pyrénées Orientales - Une action innovante».

1/ OBJECTIF

Lutte contre le réchauffement climatique, les nuisances sonores, les accidents de deux roues, l'obésité chez les jeunes

2/ OPPORTUNITE

A/ La prise de conscience du danger que court notre planète depuis le Pacte Ecologique proposé aux présidentiables par Nicolas Hulot, le récent Grenelle de l'environnement à Perpignan, la construction de nombreux nouveaux collèges donnent à notre département une chance de devenir "pilote". En effet, c'est peut-être l'occasion, grâce aux caractéristiques de notre zone géographique (plaine du Roussillon sans trop de relief, ensoleillement maximal, densité des pistes cyclables existantes ou en projet etc.) de modifier la perception de l'utilisation du vélo par les jeunes. Les adolescents de moins de 16 ans sont les plus gros consommateurs de deux-roues (hélas à moteur souvent !) et les riverains des Etablissements scolaires ont à souffrir des nuisances sonores de ces engins, sans parler du risque énorme qu'ils font courir aux autres usagers (surtout piétons) par leurs évolutions souvent irresponsables.

B/ Le gouvernement et en particulier le Ministère de l'Education nationale sont préoccupés par l'augmentation rapide de l'obésité chez les jeunes, qui devient après la lutte contre les addictions (toxicomanie et alcool) la cause à la mode. Notre département a une image dynamique et sportive: stations balnéaires, accueillant une population fixe importante et aussi tourisme hors périodes d'été, soucieux de protection de l'environnement et de qualité de vie.L'attrait pour "le sport" en général y est actuellement fort.

3/ CAMPAGNE A MENER

Amener les Établissements scolaires de la Communauté d'agglomération de Perpignan à tenter une expérience " vélo".

4/ LES CIBLES

Le Président du Conseil Général, M. Christian BOURQUIN, et le responsable élu des Collèges, M. Michel MOLY, (NB Le Conseil Général finance la construction des Collèges et les équipe en matériel.) L'Inspection académique, et en particulier le médecin Conseiller technique auprès de l'IA, Mme le Dr DE JOONG Les Equipes de Direction des Collèges (Principaux, et adjoints, Intendants) Les Fédérations de Parents d'Elèves (FCPE - PEEP) par leurs présidents départementaux. Le Syndicat départemental (SNEPS) des professeurs d'Education Physique, dans le cadre de l'incitation à une vie saine et donc au sport. La MAIF qui soutient déjà toutes les opérations sécurité routière en direction des Elèves. La Préfecture et en particulier le Délégué à la Sécurité routière. La Gendarmerie (sécurité routière). Les clubs sportifs emblématiques du département (USAP, Dragons Catalans, Canet Natation, USA Toulouges Rugby féminin et USA Toulouges Basket) pour leur soutien par exemple le jour de l'inauguration dans une opération "Tous à Vélo».

5/ LA DEMANDE

Au Conseil Général d'installer dans les Etablissements où ils n'existent pas, des locaux à vélos couverts ou semi-couverts avec arceaux pour le stationnement des vélos, plus un petit local technique (réparation, outillage ...).Au Conseil Général la fourniture de 100 bicyclettes (ou plus, à voir !) et d'un système antivol (cf. location de vélos). A "Locovélo", promoteur de l'opération son "expertise technique pour le choix des matériels et la mise au point de la maintenance », et des opérations de sensibilisation, de découverte, d'apprentissage de la réparation....Au Conseil Général, l'amélioration du maillage en pistes cyclables pour relier les lieux d'habitation des Elèves aux Collèges qui les reçoivent et par voie de conséquence une prise en compte des possibilités de déplacement au moyen de bicyclettes sécurisés.

6/ LE PROJET

Tout Elève doit pouvoir trouver au Collège un vélo qui lui est fourni gratuitement sous le contrôle de l'administration de l'Etablissement (remise contre dépôt de la carte de Collégien au Conseiller principal d'Education) pour 24 heures (système informatique d'enregistrement commun avec celui des absences). Ce vélo sera assuré par l'assurance scolaire obligatoire de l'Elève.Il pourra emprunter ce vélo à tout moment, pour une durée minimale de 2 heures (par exemple pour rentrer chez lui entre midi et 14h). Pas de prêt pour une heure (sortie ludique dans le quartier, inutile. il vaut mieux qu'il reste pour travailler au CDI!) Il ne faut pas que le prêt soit plus long (semaine, voire année!) pour ne pas personnaliser le vélo et pour éviter l'utilisation "ludique" de l'engin (par exemple le week-end).En début d'année, une caution (prévue dans le règlement intérieur de l'Etablissement) sera demandée et encaissée par l'intendant du Collège. En cas de perte, vol, bris, dégradation, tout ou partie de la caution sera retenue sur décision du Conseil des Elèves qui pourrait se voir attribuée cette fonction "civique".La caution (ou ce qu'il en reste) sera restituée à la fin de l'année scolaire. Les cautions retenues serviront à renouveler le parc de bicyclettes. Les vélos devront être de type VTC, simples, robustes (pas d'amortisseurs de fourche), avec un nombre de vitesses limité (1 seul plateau, changement de vitesses dans le moyeu arrière) pour qu'ils soient efficaces sur route plate, non attractifs pour d'éventuels voleurs, faciles à nettoyer et à entretenir.Un cahier des charges peut être fourni par Locovelo. Bien sur les élèves qui souhaiteront utiliser leur vélo personnel le pourront, et trouveront des arceaux d'attache sécurisés dans le même lieu.En corollaire, il ne devrait pas y avoir de garage à deux roues à moteur dans les Etablissements afin de dissuader les élèves de s'en servir, et de les inciter à préférer les vélos de location.

LOCOVELO