Aller au menu

CSE - CR N°1

Réunion plénière en présence de J-P ALDUY, Président de PMCA

Perpignan, le 08 octobre 2010,

 

Conseil de Suivi et d’Evaluation du Projet Territorial de Développement durable

Hôtel d’Agglomération Perpignan Méditerranée, Bureau 112,

11 bd Saint-Assiscle

66006 PERPIGNAN cedex

 

Mesdames et Messieurs les membres Commission mobilité Durable,

 

OBJET : Compte rendu de la réunion de la commission mobilité durable du 06 oct 2010.

 

Rappel de l’ordre du jour :

-          1ère rencontre des membres de la commission

-          Nommer un rapporteur

-          Définir les axes de travaux

 

 

Après un tour de table de présentation, les membres de la commission décident de fonctionner avec un secrétariat tournant et confirment les dates des prochaines réunions :

Premier mardi de chaque mois à 18H15, Hôtel d’Agglomération Perpignan Méditerranée, salle de réunion au 2ème étage (suivant disponibilité).

Les vélos

Serge PIOLI  ouvre le débat  sur les vélos bip « la première année 1600 abonnées dont 1000 gratuits, cette année 400 ». Il explique le désintérêt face à ce mode de déplacement du fait que les stations sont concentrées dans l’hyper centre de Perpignan et insuffisantes en périphérie. Le coût de 30 000 euros par station nouvelle (location pour un an) est un frein à la mise en place de nouvelles stations bip, ce qui, selon lui serait indispensable pour relancer ce mode de transport.

Une plus grande diversité de modes de déplacement avec des stations vélos dans les parcs relais, complèterait l’offre mobilité durable.

Quelle est l’avancée du projet d’implantation d’une station vélo à la gare ?

Les bus

Jean-luc CAIGNAERT passionné de motorisation automobile, nous informe sur les progrès technologiques de la société IRIBUS filière de chez Fiat dans le transport de passagers. Il a constaté que la taille des bus n’est pas toujours adaptée au besoin. L’exemple aux parcs relais, où des  navettes de petites capacités avec des rotations  fréquentes répondraient davantage à la demande.

Le transport, délégation de service public transport

Un nouvel appel d’offre a t-il prochainement lieu ? Avec quel cahier des charges ? Un même prestataire unique gestionnaire des différents modes de déplacements, pour tous les publics, ou plusieurs prestataires ?

La sécurité

Les couloirs partagés  bus/vélos étant une des solutions apporté pour favoriser les déplacements doux dans le centre ville de Perpignan, Eric VILA pose la question : « Quelle sécurité pour les cyclistes ? »

Plusieurs facteurs comme la taille imposante d’un bus, leur peu de visibilité et de maniabilité, leur fréquence de rotation et la nouveauté de ce système, augmentent la dangerosité pour les cyclistes. Des équipements spécifiques peuvent réduire ces risques comme par exemple équiper les bus d’un  détecteur de présence.

Des remarques sur la nouvelle gare routière ; «  un endroit dangereux et peu accueillant ». 

La politique tarifaire

Favoriser le multimodal avec des tickets bus/vélo. Voire même train, bus, vélo (location)

Les usagers des transports en commun

Françoise BARLIER interroge les membres de la commission « Qui d’entre nous a déjà utilisé le bus sur l’Agglo ? » Certains ne l’ont encore jamais pris, d’autres rarement ou occasionnellement.

Par ailleurs, leurs enfants en age scolaire l’utilisent quotidiennement.

Si la volonté afficher de la l’agglo est de développer les transports en communs et les modes doux de déplacement dans le cadre de la politique du grenelle de l’environnement  2015, encore faut-il que les habitants de ce territoire les utilisent ! Mais comment les inciter ?

Différents leviers :

-          la politique tarifaire

-          la sécurité,

-          la communication,

-         

Serge PIOLI fait le constat que « les bus sont souvent vides ». Françoise BARLIER, ne partage pas son avis,  mais au contraire, qu’ils peuvent être victime de leur succès, et témoigne :

« Juillet 2010, il est  au environ de 19h, ma fille attend le bus à l’arrêt Castillet à Perpignan pour se rendre au Barcarès. Il arrive. 2, 3 personnes montent. Puis le chauffeur refuse de laisser monter la dizaine de personnes restantes. Le bus est complet. Il leur propose de patienter jusqu’au prochain et dernier bus de la journée à 21H30. 1H30 d’attente. Et si, de nouveau ce bus est complet ?

Les personnes restées sur le trottoir bloquent le bus et demandent à parler à un responsable de la ctp, afin de trouver une solution face à la défaillance de leur organisation. Injoignable. Pas de solution de dépannage (taxis collectif, bus supplémentaire, prise en charge des usagers etc.). Le bus redémarre, laissant des enfants seuls sur le trottoir, impossible pour eux de rentrer chez eux ! »

La réussite de la mobilité durable ne pourra se faire sans compter sur les hommes, les femmes et les enfants qui composent ce territoire. Même s’il est important d’aménager le territoire, acheter des engins, non polluants, de faire des campagnes de communication… encore faut-il que les transports en communs soient  adaptés aux besoins, adaptables facilement au changement  mais  surtout, aux services de l’usager.

Cet exemple est révélateur des limites aujourd’hui de l’adaptabilité de l’organisation des transports face à des pics de fréquentation à certaine en période de l’année.

Une étude sur la fréquentation dans les bus, le profil des usagers, leurs attentes, leur déplacement a-t-elle été réalisée?

Le changement  des états d’esprit et des comportements

Deux écoles primaires sont aujourd’hui desservies en « vélo bus ».

Des écos-quartiers voient le jour, avec une circulation innovante ; en sens unique et limité à 5 km/h. Des espaces verts et de zones de jeux pour les enfants sont intégrés.

Quel vont être nos moyens de circulation de demain ? 

Faire différent et se démarquer.

Penser global sur les différents modes de déplacement.

Si les débats ont été très riches en idées et informations, il n’en reste pas moins que de nombreuses questions restent en suspens.

Ainsi les membres de la commission souhaitent rencontrer le technicien chargé des déplacements sur l’Agglomération Perpignan Méditerranée.

Nous proposons la date de notre prochaine réunion :

Mardi 02 novembre à 18H15.

Merci de nous le confirmer