Aller au menu

CSE - CR n° 5

Vélo même sur les murs ...

 

Perpignan le 15 février 2011

 

                              

Conseil de suivi et d’évaluation du projet Territorial de développement durable

                               Hôtel d’agglomération Perpignan Méditerranée

                               11, boulevard st Assiscle

                               66006 PERPIGNAN CEDEX

 

                              

 

Objet : compte rendu de la réunion mobilité durable du 15 février 2011 N°5

 

Ordre du jour : Préparation de la réunion du 25 février en présence du président de P.M.C.A

 

Serge PIOLI lit le compte rendu de la réunion du 8 février N°4. Celui ci est approuvé par les membres de la commission

Le but de cette réunion étant de préparer la réunion plénière du 25 février, de sélectionner six problématiques essentielles à nos yeux et de préparer une question pour le président, nous avons repris les 4 premiers comptes rendus de réunion afin d’en dégager les points principaux et d’en faire une synthèse.

 

CR N°1

                               -Changement d’état d’esprit du « tout voiture » (fiches 16 / 17 et 19)

                               -Interdiction de transit en ville (fiche 13)

                               -dissuasion de l’automobiliste par tous les moyens

                               -Politique tarifaire unique entre les bus de l’agglo et du conseil général

                             -Normalisation de l’info réseau bus dans les abris et distribution de carte réseau en  format A3 sur papier(recyclé)dans les point de vente de tickets et dans les accueils des mairies de l’agglo (fiche 17).

                               -prévoir plus de parc relais en périphérie et prévoir des navettes ramenant les  voyageurs au centre ville (en englobant dans le prix de stationnement « 1€ » pour prendre le bus-navette ou louer un vélo) (fiche 17)

                               -matérialisation de l’entrée en zone 30km/h (portique, marquage au sol …) (f. 18)

 

CR N°2

                               -Evolution du parc de bus urbains vers des systèmes de motorisations propres comme les systèmes hybrides sans embarquement de grosse                                  capacité de batteries (fiche 14)

                                -amélioration de la vitesse moyenne des bus, actuellement de 7km/h (fiches 13 / 17)

                                -intégrer « BIP » dans la compétence du nouveau prestataire (fiche 18)

                                -augmenter le nombre de parc vélos privés (fiche 18)

                                -gare TGV : le centre du monde ou « cul de sac » Ex. il n’y a pas d’info dans la   gare sur les parcs de vélos à louer (fiche 18)

                               -pas de concertation avec les membres du CSE (fiche 16)

                              

CRN°3   

                                 -Bld CLEMENCEAU  suppression du parking latéral (côté gauche) (fiches 13 et 18)

                                 -accessibilité dans les bus pour tous à tous les arrêts

                                  -meilleure concertation avec les associations de cycliste (fiche 18)

                                 -En ville pas de partage des voies piétonnes et  cyclistes (fiche 13)

                                 -que les motos  bénéficient d’arceaux de stationnement  spécifiques différents de  ceux des cyclistes

                                 -piétonisation du centre (fiches 13 et 17)

                                  -le CSE veut être observateur dans le PDU (fiche 15)

                                 -suppression des plots -  danger pour les mal et non voyants (fiche 13)

                                 -refaire dans le centre ancien la voirie en supprimant les ruptures de niveau – ex :  en utilisant des couleurs de revêtement  différentes (vélos-piétons-bus), ou des  enrobés de granulation différente (fiche 13).

 

CR N°4

                                  -installation de ralentisseurs non destructifs pour les bus

                                  -période estivale prise en compte (itinéraires bus revus, location vélos sur les zones  trop encombrées)

                                 -Utilisation plus active des assoc compétentes pour les décisions importantes  concernant les voies de déplacement (fiche 18)

                                 -créer un passage vélo-piétons sous le pont du boulevard des Pyrénées qui   enjambe la Basse et une voie partagée le long de la Basse

                                 -où va-t-on trouver les 6 millions de passagers manquant pour l’objectif  2015 ?

 

 

Nos 6 grands axes :                 1  le manque de concertation avec le CSE et les associations de  « spécialistes »

                                                    2  La nécessité d’un changement d’esprit (fin du « tout voiture »

                                                    3  Les améliorations à imposer au nouveau prestataire du service de bus                                                                     communautaires              

                                                    4   Les améliorations immédiates et faciles pour les cyclistes urbains

                                                    5  Les améliorations indispensables pour les piétons, en commençant par les    

    plus fragiles (handicapés, personnes agées, poussettes ..)

  6  Le problème de la gare TGV : centre du monde ou cul de sac pour les       

      cyclistes ?